Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 07:36

Des familles concernées par l’affaire des lots de poudre de lait pour bébé contaminés par des salmonelles envisagent de porter plainte contre les grands distributeurs. Une action en justice afin de savoir « ce qu’il s’est passé du début à la fin ».

Comment des laits infantiles Lactalis visés par un rappel ont pu être vendus dans les enseignes de la grande distribution alors que l’alerte avait été donnée ? C’est bien la question que se posent encore des familles concernées par l’affaire des lots de poudre de lait pour bébé contaminée par des salmonelles et fabriqués par Lactalis. Des familles qui envisagent de porter plainte contre les grands distributeurs, a déclaré lundi leur représentant.

« Un certain nombre de familles déposeront plainte dans les jours à venir contre les grandes enseignes, les grands distributeurs et notamment les premiers concernés », a déclaré Quentin Guillemain, président de l’Association des familles de victimes du lait contaminé. « C’est un souhait qui a été exprimé », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Des ministres ont souligné la semaine dernière « la légèreté » des enseignes de distribution dans ce dossier, a encore rapporté Quentin Guillemain. « La sécurité sanitaire des consommateurs n’est pas négociable », a déclaré Bruno Le Maire après ce rendez-vous, évoquant l’importance de déterminer les « responsabilités » de chacun dans ce domaine : « Etat, industriels, distributeurs et plates-formes de distribution. »

« Nous n’achèterons pas le silence des familles »

Au nom des victimes, Quentin Guillemain s’est déclaré déterminé à savoir « ce qu’il s’est passé du début à la fin » dans cette affaire, se refusant à évoquer pour l’heure la question des indemnisations. « Nous ne sommes pas dans le débat de l’indemnisation. Nous n’achèterons pas le silence des familles dans cette histoire », a-t-il dit.

En son nom propre, Quentin Guillemain avait dès la semaine dernière dit sa volonté de poursuivre Lactalis.

Source: Ouest France.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...